ACA-Béziers: un match âpre

L’entraîneur Olivier Pantaloni a tenu son premier point presse d’avant-match cette semaine. Le coach ajaccien s’attend à une rencontre âpre face à Béziers (20ème journée de Domino’s Ligue 2), qui demeure une équipe performante) l’extérieur. Peu importe, les Acéistes ont pour objectif de bien démarrer la seconde partie de saison, en particulier à domicile.

Ce sera un match âpre vendredi

Olivier, c’est un match d’importance qui s’annonce ce vendredi face à Béziers?
Oui, c’est un adversaire direct pour le maintien qui a obtenu d’excellents résultats à l’extérieur sur la première partie de saison. L’ASB est à l’aise en déplacement, nous devons prendre notre adversaire très au sérieux comme nous avons pris Nancy, Orléans, Lens au sérieux ! Nous avons l’ambition d’améliorer notre production à domicile et remporter plus de matchs.

Quels sont les objectifs ce vendredi?
Nous souhaitons nous mettre en confiance pour la deuxième partie de saison, nous rassurer par rapport au maintien que nous voulons obtenir le plus vite possible et vaincre devant nos supporters. Le groupe est plus confiant, plus joyeux et reste autant concerné après un mois de décembre positif. Il faut pouvoir enchaîner face à Béziers en se rappelant de l'état d’esprit qui nous a permis d’aller chercher des points.

C’est un match à 6 points?
Non pas encore mais il est évident que face à des concurrents directs il est intéressant de gagner et prendre de l’avance sur ces adversaires-là. Mais encore une fois c’est facile à dire, ce sera un match âpre. Il faut le prendre avec la plus grosse détermination possible pour y arriver. C’est une équipe qui défend bien et qui sait très vite se projeter vers l'avant.

Tu as pu compter sur des éléments comme les jeunes du centre de formation ou encore Naoto Sawai, ils vont compter pour la deuxième partie de saison?
Oui, on voit certains jeunes qui évoluent avec la réserve de Mika D’Amore pointer le bout de leur nez. C’est parfois délicat de les intégrer quand on est dans une situation inconfortable car ce n’est pas évident de rentrer dans un groupe en difficulté. Chaque fois qu’on a fait appel à eux en tout cas, cela a fait du bien au groupe. Leur fraîcheur et leur envie, ils la transmettent aux autres. Ils ont envie de faire de belles choses avec nous et cela donne de la force à l’équipe.

Autres publications

Newsletter